AccueilActualitésNouvelle Montréal : -8°C   |  Météo détaillée  |  Changer de ville
Actualités
Imprimer cette page
23 mars 2017

Qu'est-ce que Erik Guay et Alex Harvey auront en commun très bientôt en plus de leur titre respectif de champion du monde ce qui est énorme comme réussite dans un pays entier alors imaginez donc une province.

Après Alex aux finales de la Coupe du monde chez-lui à Québec, la fin de semaine passée, ce sera samedi au tour d'Erik de gagner devant son monde à Tremblant.

Si Alex aurait battu Régis Labeaume à la mairie s'il y avait eu des élections à Québec après son doublé or et argent sur les Plaine d'Abraham, Erik joint rien de moins que le Curé Labelle dans la catégorie des Légendes à partir du Nord de Laval jusqu'à la porte de l'Abitibi. Et sachez qu'on exagère à peine. 

Dans le cadre des championnats canadiens Sports-Experts à Tremblant pendant quatre jours, Erik sera honoré samedi. Il recevra en soirée le titre du skieur par excellence au pays ce qui n'est pas là un scoop avec son palmarès des derniers mois. 

À l'instar d'Alex en n'oubliant pas Mikaël Kingsbury avec ses sept victoires en neuf épreuves de Coupe du monde, Erik a connu un excellent hiver et plus encore.

J'ai hâte de poser la question à Erik. À 35 ans, sa saison s’inscrit parmi ses plus sinon sa plus prolifique. 

Et je ne parle pas ici que de ses titres de champion (en super G) et vice-champion du monde (en descente) à St.Moritz, en Suisse, ce que seul l'Australien Marcel Hirscher a surpassé comme performances avec l'avantage de prendre deux départs de plus, faut-il préciser. 

En plus de monter deux autres fois au podium à Val Gardena et Kvitfjell y chercher le bonze pour continuer d’améliorer son record canadien avec maintenant 26 médailles méritées au cirque blanc seulement et 29 en incluant les mondiaux, Erik a multiplié les places d'honneur avec six autres top six ou mieux comme quoi il faut définitivement ajouter la régularité de haut niveau à son brio.

LES AUTRES LAURÉATS D'ICI SONT...

Un autre talent de Tremblant, Valérie Grenier recevra le titre de skieuse par excellence au Canada.

En offrant toutes nos félicitations à Valérie, championne mondiale chez les juniors l'an dernier, Marie-Michèle Gagnon est pourtant celle qui a compilé les chiffres féminins les plus reluisants.

«Le choix de Valérie par la comité est unanime, les résultats n'étant pas le seul des critères que l’on retrouve sur le site internet de Canada Alpin», m'explique Louis-Philippe Hélie qui est un des sélectionneurs.

Bravo aussi à Bromont nommé club de l'année et Andy Wolff, de Vorlage, qui a obtenu le titre du bénévole le plus dévoué.

Enfin, le prix d’excellence Danny Minogue, un champion du Québec qui a très bien réussi dans le dans le domaine médical, et le chèque de 10 000$ vont cette année à Ned Ireland, de la Colombie-Britanique.

10 000 

Tel le nombre d’amateurs qui ont voté pour les «élus» sur le site Canada Alpin.

QUESTION PIÈGE 

Où Erik est-il allé «relaxer» plus tôt cette semaine après les finales de la Coupe du Monde d'Aspen ayant conclut sa saison?

A: sur les parcours de golf de la Floride

B: en forêt

C: sur les pentes à faire du ski libre 

La réponse suit plus bas.

QUAND, QUI ET QUOI? 

Si vous comptez vous rendre aux Nationaux à Tremblant y voir l'élite au pays, voici l'horaire: 

25: géant (hommes) et compétitions en équipe.

26: géant (femmes)

27: slalom (hommes)

28: slalom (femmes)

Chez les participants du Québec, Valérie, Marie-Michèle, Laurence Saint-Gremain, Mikaela et Dustin Cook sont les quatre principaux talents du Québec au départ en fin de semaine. 

VOUS SAVEZ BIEN LU... 

Il n'y a pas d'erreur si vous ne trouvez pas le nom Erik Guay parmi nos as qui revêtiront un dossard. Puisque sa spécialisation est la vitesse et qu'il n'y a une éternité qu'il n'a pas fait de slalom et de géant, sa décision de se ranger du côté des spectateurs s'avère sa meilleure. 

À onze mois des Olympiques, ce n'est surtout pas le temps de se blesser d'autant plus qu'il a complété son calendrier en relative santé. 

Un parfait gentilhomme, Erik sera toutefois présent pour encourager les plus jeunes et «comme d'autres l'ont fait pour moi jadis», révèle-t-il. 

AUSSI À SURVEILLER 

Les athlètes seront Place Saint-Bernard samedi et dimanche midi pour y signer des autographes.

LA RÉPONSE...

Erik est allé «dans le bois» quelques jours avec son frère et entraîneur Stephan à son retour, nous apprend le paternel Conrad au sujet de l'emploi du temps de son fils champion.

UN AUTRE CHIFFRE À RETENIR

Le prochain titre de Marie-Michèle sera son 11e. 


Toutes les nouvelles

Recherche  ok
ZoneSki.com ZoneSki.com
Les conditions de ski Les conditions de ski
Les aubaines Les aubaines
Les excursionnistes Les excursionnistes
Covoiturage Covoiturage
Nous contacter Pour nous rejoindre
Accueil - En manchette - Actualités - Carnet des stations - Calendrier - Contactez-nous - Abonnez-vous aux fils RSS - Carte du site
© 2017, Carnet du ski de Roger Laroche -- Tous droits réservés