AccueilActualitésNouvelle Montréal : -8°C   |  Météo détaillée  |  Changer de ville
Actualités
Imprimer cette page
21 février 2018

Combien de Fédérations sportives seront parvenues à monter au podium pendant les Jeux bien que privées de non pas un, mais de deux de leurs meilleurs éléments? 

C'est ce dont Ski Québec Alpin peut se targuer grâce au brio de Brittany Phelan.

En l'absence d'Erik Guay et Marie-Michèle Gagnon, la skieuse de Tremblant est allée chercher l'argent vendredi dans l'épreuve de Ski cross rendue encore plus excitante avec son amie Kelsey Serwa couronnée championne dans un doublé canadien.

***

Le croisement des sports se poursuit donc avec Brittany Phelan. 

À l'instar de la Tchèque Ester Ledecky qui a fait considérablement jaser sur les pentes en ravissant l'or du super-G alors qu'elle est deux fois championne du monde... en planche à neige, Brit est issue, elle, du ski alpin traditionnel.

D'ailleurs, la polyvalente athlète de 25 ans s'avère une graduée de l'équipe du Québec. 

Celle qui est remontée avec force dans le dernier droit de quatrième à la deuxième marche du podium en finale a de plus porté les couleurs du Canada en Coupe du monde. 

«Je ne peux être plus fière!», a écrit son ex coéquipière et toujours amie Marie-Michèle.

À ses premiers Jeux, il y a quatre ans, elle avait fait 15e... en slalom.

UNE FILLE DE DÉFIS...

Les gens de Tremblant, où son papa est un dévoué bénévole du club local et également de l'ensemble de la famille du ski, se réjouissent du succès de Brittany Phelan parce qu'elle s'avère à la fois une bonne et brave fille.

«Incroyable course. Félicitions!», a texté Erik.

Les embuches ne l'effraient surtout pas. 

En décidant il a deux ans de devenir transfuge vers ce que l'on appelle «les sports nouvelle génération», elle a beaucoup laissé sur la table.

Commençons par son brevet d'excellence très important puisque que c'est ce qui détermine les subventions de Sport Canada, ce qui est majeur avec ce que coute une saison de ski de compétitions.

Une autre chose qui représentait au départ un pensez-y bien non moins crucial comme sacrifice est d'accepter de réapprendre et maitriser une toute nouvelle technique de compétition ce qu'elle a fait avec sa coéquipière et mentor Serwa qu'elle remercie de lui avoir tout appris.

Avec un parcours si bien réussi quoique compliqué, pas vrai que Brittany Phelan mérite l'or du courage et de l'amour de son sport? 

Et tant mieux pour Ski Québec pour ce podium malgré la malchance des blessures. 


Toutes les nouvelles

Recherche  ok
ZoneSki.com ZoneSki.com
Les conditions de ski Les conditions de ski
Les caméras web Les caméras web
Les aubaines Les aubaines
Les excursionnistes Les excursionnistes
Covoiturage Covoiturage
Nous contacter Pour nous rejoindre
Accueil - En manchette - Actualités - Carnet des stations - Calendrier - Contactez-nous - Abonnez-vous aux fils RSS - Carte du site
© 2018, Carnet du ski de Roger Laroche -- Tous droits réservés